L’étage dans le LittérAire – Printemps 2017

Le LittérAire, c’est le magazine littéraire des éditions de l’Aire, dont la parution irrégulière (comme indiqué en haut de la première page), rime avec la maison. Et ce N°24 du LittérAire est fraîchement arrivé, grand et souple, rien que pour vous, il vous attend à notre comptoir, et (circonflexe sur le cerise) il est gratuit ! En exclusivité: une vadrouille poétique de Karim Karkeni sur les chemins de la librairie indépendante romande. Un très bel hommage aux libraires et à leurs lieux. Et (oh, d’ailleurs) on y parle de l’étage: “Évoquant la capitale du nord-vaudois, j’en profite pour m’imaginer, et vous avec moi, à La Librairie l’étage, à Yverdon. Les livres y scintillent dans les yeux de toute la fine équipe. J’en profite souvent, vue que je suis partie prenante ; même plus que ça: Céline est une sœur d’âme. A quelques pas d’un canal que Valérie Gilliard évoque par ailleurs magnifiquement, il suffit de gravir quelques marches après avoir traversé un couloir bordé par une vitrine colorée. On se retrouve dans une première pièce charmante, où les enfants sont rois et les parents aussi, ou presque. Le clou du spectacle se situe à main droite, quand vous débouchez sur…

Heinz Egger raconte l’étage…

Michael Guggenheimer et Heinz Egger, deux Messieurs élégants, tout droit venus de Zurich, ont pour passion la visite des lieux du Livre, en Suisse et à travers l’Europe. Il commentent, racontent et recensent leurs impressions sur leur site internet. Et il y a quelques semaines, c’est la libraire l’étage qui a été “feedbackée” en allemand ! Un énorme merci à eux ! Et en voici la traduction française (par Cyrielle Cordt-Moller)   VOUS NE RÊVEZ PAS… Heinz Egger « À l’étage supérieur de ce wagon… » annoncent les haut-parleurs du train au retour de notre excursion. Et je me remémore encore une fois cette visite passionnante à la librairie l’étage à Yverdon-les-Bains. Une corbeille en osier, pleine de bouquins d’occasion, arrête le visiteur. « Soldes » annonce sa pancarte. Au mur, une enseigne jaune où une flèche en forme d’escalier indique l’entrée à droite; et le nom de la librairie se déploie au fil des marches : l’étage. Enclavée à la paroi, une vitrine au cadre jaune, surmontée du mot LIBRAIRIE en capital, et d’une flèche. Avec autant d’indications, quelque chose doit effectivement se cacher là. Une fois passée l’entrée, on suit un long corridor bordé d’une vitrine de même taille. Les livres à l’intérieur semblent…

Michael Guggenheimer raconte de l’étage…

Michael Guggenheimer et Heinz Egger, deux Messieurs élégants, tout droit venus de Zurich, ont pour passion la visite des lieux du Livre, en Suisse et à travers l’Europe. Il commentent, racontent et recensent leurs impressions sur leur site internet. Et il y a quelques semaines, c’est la libraire l’étage qui a été “feedbackée” en allemand ! Un énorme merci à eux ! Et en voici la traduction française (par Cyrielle Cordt-Moller)   SUITE DE LA VISITE Michael Guggenheimer « Librairie l’étage ». La librairie au premier étage. Ainsi se nomme-t-elle. Des livres à l’étage, rue du Lac, à Yverdon-les-Bains. On peut habiter depuis longtemps Yverdon sans l’avoir remarquée. Bien sûr, la librairie Payot siégeant sur la Place Pestalozzi, c’est ses larges vitrines qui sautent d’abord aux yeux. Et Payot est plus grande. En cela, la Librairie l’étage est tout à fait particulière : un lieu spécial avec une ambiance spéciale. Sur la façade du bâtiment, une enseigne quelque peu modeste attire l’attention et indique qu’une librairie occupe les lieux. À gauche de l’entrée, une vitrine expose les nouveautés littéraires. Alors que le troisième tome de la série d’Elena Ferrantes n’est pas encore paru en allemand, le livre est déjà traduit en français. Sur la…