“Étranges créatures, les poètes” – Printemps de la Poésie 2019 – 4 avril 2019

25 janvier 2019

“Étranges créatures, les poètes,
chaque fois qu’ils parlent c’est une arnaque”

Pour la troisième édition du Printemps de la Poésie, la librairie l’étage est heureuse d’offrir une carte blanche aux deux jeunes artistes, Cyrielle Cordt-Moller (texte) et Simon Blanc (guitare), lauréats des concours de création des fêtes de la musique 2018 de Nyon et d’Yverdon-les-Bains pour le projet pluridisciplinaire « A la recherche du cartographone ».

Entre musique live et textes narrés, ils reviennent ici avec une toute nouvelle performance : une création qui – inspiré du concept de cadavre exquis – se construit librement autour de mots et d’ambiances empruntés à différents poètes et musiciens.

“La contrainte du cadavre exquis se veut ici à la fois hommage et (gentil) pied de nez aux poètes et chansonniers que nous admirons, qui nous inspirent ou nous ont transportés. Le but du projet en lui-même étant d’incarner et de poétiser la tension qui perdure entre la magnificence d’une poésie qui atténue pour un temps les âpretés de la vie, lorsque notre bouillonnement intérieur trouve écho dans les mots d’un.e autre, et une réalité humaine qui ne changera jamais. Ou comme pourrait le dire l’un de nos personnages : « Malgré tous les beaux mots qu’on pourra y mettre, on finira tous crevé seul. »

Comme à notre habitude, la forme de contrainte (ici le cadavre exquis) est un impulse pour notre processus de création en binôme. L’un arrive avec ses propositions, son art, sa façon de dire (en mot ou en musique) et l’autre répond, complète. Un ping-pong interdisciplinaire.

Quant au public, assis autour d’une table où se joue un jeu de cartes étrange, il devient lui-même personnage en écoutant des extraits de vie qu’un narrateur leur lit depuis l’enfer.”

! La Puce à l’Oreille en a parlé (55:35) !

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.