Céline Zufferey – Sauver les meubles – 9 novembre 2017

LITTINERAIRE 2017 — RENCONTRE N°2 La librairie l’étage est très heureuse d’accueillir Céline Zufferey pour une rencontre autour de son premier roman « Sauver les meubles », paru aux éditions Gallimard en août 2017. Un personnage principal qui happe, de même que les ambiances, le cynisme, la critique en arrière fond. Du déjanté et du touchant au fil des pages. Et l’univers du porno mis en scène, non pas (uniquement) comme un « vade retro satana », mauvais, sale, mais (également) un milieu artistique, avec des êtres humains qui bossent. http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/linterview-lauteure-valaisanne-celine-zufferey-se-confie-sur-son-premier-livre?id=9001317 https://mobile2.tdg.ch/articles/59a7d59dab5c375548000001 https://www.letemps.ch/culture/2017/08/27/ecoles-decrivains-pepinieres-talents-2 Médiation: Cyrielle Cordt-Moller Tournée de lecture organisée par le Collectif de Librairies Indépendantes avec le soutien de la CIIP (Conférence Intercantonale de l’Institution Publique de la Suisse romande et du Tessin)

Alexandre Voisard – Notre-Dame des Égarées – 2 novembre 2017

RENCONTRE AVEC ALEXANDRE VOISARD JEUDI 2 NOVEMBRE A 18H à la librairie l’étage La librairie l’étage a l’immense plaisir de recevoir Alexandre Voisard pour un échange autour de son dernier livre « Notre-Dame des Égarées », paru aux éditions Zoé en octobre 2017. « Les destins infiniment croisés des humains, de leur naissance jusqu’à leur fin dernière, ressemblent à ce fortuit et gigantesque branle-bas des eaux. Le chenal qui à l’origine les aura pris par la ceinture ne les quittera guère, leur vie durant. Les hommes tracent la voie avec le même fatal acquiescement que les eaux en leurs cours. Ainsi vont-ils de conserve et de toute éternité dans la coulée des fontaines et du temps. (…) – Où cela nous mène-t-il ? Tu es du Rhin, je suis du Rhône, on ne se retrouvera jamais, jamais vraiment. (…) – Mais je ne suis pas un fleuve… – Si, nous sommes tous des rivières. Ils se connaissaient depuis quelque mois à peine et déjà Hélène, péremptoire, a signifié que leurs eaux, toutes symboliques qu’elles fussent dans son discours, sont condamnées à faire semblant q’elles se reconnaissent, s’emmêlent dans un douteux métissage. » Avec la participation de Thierry Romanens Les éditions Zoé / Notre-Dame des Egarées Site…

Plume et Pinceau à l’étage – 11 octobre 2017

** ET PATATI FESTIVAL ** LES EDITIONS PLUME ET PINCEAU MERCREDI 11 OCTOBRE de 13h30 à 15h30 à la librairie l’étage Dès 5 ans / Durée: 2h Dans le cadre du Festival Et Patati et des activités jeunesse organisées par le Bibliothèque publique d’Yverdon, la librairie l’étage est heureuse d’accueillir le temps d’un après-midi les éditions Plume et Pinceau. Petits et grands sont invités à venir découvrir et essayer les livres hors du commun de cette magnifique petite maison d’édition, et à rencontrer leurs deux créatrices. Des histoires illustrées, ludiques, colorées, des mondes imaginaires, des personnages à découvrir…

Aude Seigne – Une toile large comme le monde – 14 septembre 2017

LITTINERAIRE 2017 — RENCONTRE N°1 La librairie l’étage est très heureuse d’accueillir Aude Seigne pour une rencontre autour de son dernier livre « Une toile large comme le monde », paru aux éditions Zoé en août 2017. Un troisième roman beau et prenant, brassant notre actualité, ouvrant un futur proche. Des personnages attachants. Un livre qui fait réfléchir, inquiète, rassure, fait battre le cœur. http://www.editionszoe.ch/livre/une-toile-large-comme-le-monde Médiation: Corinne Jaquiéry Tournée de lecture organisée par le Collectif de Librairies Indépendantes avec le soutien de la CIIP (Conférence Intercantonale de l’Institution Publique de la Suisse romande et du Tessin)

Jérôme Meizoz – Faire le garçon – 14 juin 2017

RENCONTRE AVEC JERÒME MEIZOZ MERCREDI 14 JUIN A 18H30 à la librairie l’étage La librairie l’étage a la plaisir de recevoir Jérôme Meizoz pour un échange autour de son dernier livre « Faire le garçon », paru aux éditions Zoé en avril 2017. «Né vieux, il a mis des années à rajeunir. Brisant un à un les récits qui l’avaient bâti. Et se brisant peut-être avec eux. (…) Un garçon, ça ne pleure pas pour rien, ça s’impose et se défend, ça ne se préoccupe pas des habits, des tissus, ça ne fait pas une affaire de son apparence. Et surtout, un garçon ne reste pas dans les jupes.» Les éditions Zoé / Faire le garçon Site de Jérôme Meizoz

Blaise Hoffmann – Monde animal – 12 octobre 2016

DANS LE CADRE DES 7 MERVEILLES D’YVERDON MERCREDI 12 OCTOBRE 2016 à 18h la librairie l’étage recevra BLAISE HOFMANN Une présentation autour de l’Atlas décalé, du livre d’art « Impressions » réalisé en collaboration avec le graveur animalier Pierre Baumgart, ainsi que de « monde animal » son dernier livre paru aux éditions d’autre part.  

Blaise Hofmann – Impressions / Monde animal – 13 octobre 2016

RENCONTRE AVEC BLAISE HOFMANN JEUDI 13 OCTOBRE 2016 à 18h à la librairie l’étage Rencontre avec Blaise Hofmann, lecture d’un épisode des 7 merveilles d’Yverdon-les-Bains à propos de la Thièle et discussion autour de l’Atlas décalé. Présentation du livre d’art « Impressions » réalisé en collaboration avec le graveur animalier Pierre Baumgart ainsi que de « monde animal » paru aux éditions d’autre part. Au plaisir de vous retrouver autour de ce bel événement !

Michel Layaz – Louis Soutter, probablement – 5 octobre 2016

RENCONTRE AVEC MICHEL LAYAZ MERCREDI 5 OCTOBRE 2016 à 18h30 à la librairie l’étage La librairie L’étage a l’honneur de recevoir Michel Layaz pour un échange autour de son livre « Louis Soutter, probablement », paru aux éditions Zoé en août 2016. « Louis Soutter, probablement » c’est la biographie romancée de ce peintre et violoniste suisse, artiste absolu, génie incompris en prise avec une terrible angoisse d’exister. Un grand petit homme qui finira ses jours dans un asile reculé à Ballaigues, oublié de tous. Sur un déroulé d’années, de la naissance de Louis à sa mort, Michel Layaz nous raconte, cherche, suppose, rend avec brio l’émotion et la matière, les couleurs, les instants d’immobilité ou de terreur. Et au contact de sa plume, de son Louis, et comme la peinture de l’artiste, on se délie de la page avec un regard un peu voilé sur les choses, un regard un peu différent. (CCM)