Céline Zufferey – Sauver les meubles – 9 novembre 2017

LITTINERAIRE 2017 — RENCONTRE N°2 La librairie l’étage est très heureuse d’accueillir Céline Zufferey pour une rencontre autour de son premier roman « Sauver les meubles », paru aux éditions Gallimard en août 2017. Un personnage principal qui happe, de même que les ambiances, le cynisme, la critique en arrière fond. Du déjanté et du touchant au fil des pages. Et l’univers du porno mis en scène, non pas (uniquement) comme un « vade retro satana », mauvais, sale, mais (également) un milieu artistique, avec des êtres humains qui bossent. http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/linterview-lauteure-valaisanne-celine-zufferey-se-confie-sur-son-premier-livre?id=9001317 https://mobile2.tdg.ch/articles/59a7d59dab5c375548000001 https://www.letemps.ch/culture/2017/08/27/ecoles-decrivains-pepinieres-talents-2 Médiation: Cyrielle Cordt-Moller Tournée de lecture organisée par le Collectif de Librairies Indépendantes avec le soutien de la CIIP (Conférence Intercantonale de l’Institution Publique de la Suisse romande et du Tessin)

Alexandre Voisard – Notre-Dame des Égarées – 2 novembre 2017

RENCONTRE AVEC ALEXANDRE VOISARD JEUDI 2 NOVEMBRE A 18H à la librairie l’étage La librairie l’étage a l’immense plaisir de recevoir Alexandre Voisard pour un échange autour de son dernier livre « Notre-Dame des Égarées », paru aux éditions Zoé en octobre 2017. « Les destins infiniment croisés des humains, de leur naissance jusqu’à leur fin dernière, ressemblent à ce fortuit et gigantesque branle-bas des eaux. Le chenal qui à l’origine les aura pris par la ceinture ne les quittera guère, leur vie durant. Les hommes tracent la voie avec le même fatal acquiescement que les eaux en leurs cours. Ainsi vont-ils de conserve et de toute éternité dans la coulée des fontaines et du temps. (…) – Où cela nous mène-t-il ? Tu es du Rhin, je suis du Rhône, on ne se retrouvera jamais, jamais vraiment. (…) – Mais je ne suis pas un fleuve… – Si, nous sommes tous des rivières. Ils se connaissaient depuis quelque mois à peine et déjà Hélène, péremptoire, a signifié que leurs eaux, toutes symboliques qu’elles fussent dans son discours, sont condamnées à faire semblant q’elles se reconnaissent, s’emmêlent dans un douteux métissage. » Avec la participation de Thierry Romanens Les éditions Zoé / Notre-Dame des Egarées Site…